pommeau de douche Hydrao Aloe couleur vert

Test essais et avis : Pommeau de douche led Hydrao Aloé

Pour ce test nous avons opté pour le pommeau de douche économique HYDRAO Aloe. Il nous a séduit par sa conception Française et la technologie lumineuse apportée à sa douchette économiseur d eau.

C’est la troisième pomme de douche que ce fabricant a mis sur le marché, après Hydrao Origins et Hydrao First, voici donc Hydrao Aloe.

Test et avis du pommeau de douche économe Hydrao Aloe.

pommeau de douche Hydrao Aloe

Hydrao nous annonce une économie de 130€ par personne et par an. Nous sommes 4 personnes au foyer, pour un pommeau de douche acheté moins de cent euros comparé au gain annoncé de 520€ par an, il n’est pas nécessaire de calculer son retour sur investissement.

1. Installation du pommeau de douche Hydro Aloe.

pommeau de douche hydrao aloe

Ce pommeau de douche économique Français est facile à installer. A peine sortie de sa boite il a remplacé l’ancienne douchette très rapidement. Son raccord en 15/21 mm est standard et il a rapidement trouvé sa place sur l’ancien support.

On trouve dans la boite un réducteur de débit, mais avant de l’installer on nous demande de faire un test de débit d’eau. En plaçant la douchette au sol, le jet doit atteindre une hauteur suffisante pour pouvoir installer le réducteur de débit et passer de 9 à 6.6 litres d’eau par minute.

2. Utilisation de la douchette Hydrao Aloe.

pommeau de douche Hydrao Aloe couleur vert

En premier lieu en alimentant la pomme de douche en eau elle se met en fonction sans avoir de piles à installer. Le passage de l’eau dans une turbine de la douchette permet de la mettre en fonction, d’alimenter les led et la connexion Bluetooth.

Avec la configuration d’origine les led de la douchette changent de couleurs par paliers de 10 litres.

pommeau de douche économique led hydrao aloe rouge

Au cours des premières douches nous avions vu souvent le rouge clignotant nous informant avoir dépassé la limite de 50 litres. Au fur et à mesure nous arrivons à réduire notre temps de douche donc notre consommation d’eau, c’est ici le coté pédagogique de cette eco douchette. La douchette est économique par sa consommation, mais elle incite aussi les utilisateurs à rester moins de temps sous la douche.

Ce pommeau de douche est multi-jets. Actionner le levier au bout de la poignée pour changer de mode de diffusion du jet.

3. L'application connectée du pommeau de douche Hydrao Aloe.

L’application gratuite Hydrao permet de connecter notre smartphone via Bluetooth au nouveau pommeau de douche.

Le pommeau mémorise les 200 dernières douches, l’application elle pourra vous fournir l’historique des 1000 dernières douches.

Dans les paramètres, vous pourrez aussi indiquer le prix que vous payez l’eau. L’application vous informera des gains effectués grâce à ce pommeau de douche eco.

Elle nous permet aussi de régler les seuils de passage d’une couleur à l’autre. Voici les seuils mis en place pour notre utilisation après quelques semaines. Seuils qu’il vous sera possible de modifier par la suite à tout moment.

4. Quelles économies avec la pomme de douche Hydrao ?

Un peu de mathématiques : Le temps d’une douche moyenne chez les Français est de 9 minutes et un pommeau de douche traditionnel consomme entre 15 à 20 litres d’eau par minute. Prenons donc pour le calcul 9 minutes à 15 litres par minute, ce qui fait 135 litres d’eau par douche.

Dans notre cas avec le pommeau Hydrao Aloe, le fait de ne pas atteindre le rouge clignotant nous informe d’une douche avec au maximum de 30 litres d’eau. Cela nous permet d’économiser une centaine de litres d’eau par personne et par douche toujours en comparaison avec une pomme de douche classique à 15 litres d’eau par minute durant 9 minutes.

A raison de 180 douches par an soit une douche tous les deux jours, avec une famille de 4 personnes, l’économie d’eau réalisée en fin d’année sera donc pas moins de 70 000 litres d’eau, soit 70m3. (Calcul : 180 jours x 4 personnes x 100 litres économisés à chaque douche)

Le prix moyen de l’eau en France étant de 4€ pour 1000 litres, la douchette Hydrao Aloe nous fait bénéficier d’une économie d’eau de 280€ annuels (Calcul : 70 m3 x 4€ par m3 ).

En synthèse : Dans notre cas l’économie est réelle mais tout de même inférieure à celle annoncée par le fabriquant (130€ par personne par an). L’économie reste cependant très honorable, soit dans notre cas 70€ par personne et par an et donc 280€ par an pour la famille

Bilan: Comme nous utilisons moins d’eau, la facture pour la chauffer s’en trouve elle aussi réduite. Donc oui, avec cette douchette l’économie d’eau utilisée lors de la douche est réelle.

Conclusion & Avis du pommeau de douche eco Hydrao Aloe.

histprique consommation eau douchette hydrao

Nous avons été séduits par le coté révolutionnaire de ce pommeau de douche économique et l’aspect ludique pour les enfants.

Sans forcément avoir la fibre écologique mais avec la volonté économique de réduire la consommation d’eau lors de la douche, nous recommandons forcément ce pommeau.

Toute la famille surveille la couleur des leds lors et à la fin de la douche, même avec les derniers seuils installés, le fait de ne pas finir sa séance dans rouge clignotant est considéré comme une victoire. Pour ce faire, couper l’eau lors du savonnage est devenu comme une évidence aujourd’hui.

Finalement nous aurions apprécié un suivi de la consommation des membres de la famille individuellement et une meilleure information de la consommation d’eau au cours de la douche. Un affichage déporté ou un signal sonore permettrait mieux de savoir où nous en sommes sans avoir à lever la tête.

Les points positifs.

  • Pommeau de douche led innovant et facile à installer.
  • Sensibilisation de la famille à la consommation d’eau.
  • Réelles économies d’eau lors l’utilisation de la douchette.

Les points négatifs.

  • Pas de profils d’utilisateurs dans l’application, difficile de savoir lequel d’entre nous consomme le plus.
  • Information visuelle uniquement, si vous ne regardez pas la pomme de douche vous ne savez pas ou vous en êtes.

A lire également